Comment prendre le psyllium ?

En France, le psyllium blond se fait aussi appeler ispaghul ou plantain des Indes. Par ailleurs, son nom scientifique est Plantago ovata. Bien qu’il soit possible de cultiver le psyllium blond dans nos régions, c’est principalement en Inde et au Pakistan que la plante est cultivée. Nous vous expliquons ici comment utiliser le psyllium et quelle quantité par jour prendre.

psyllium poudre

Sous quelle forme prendre le psyllium

Ce sont les graines du psyllium qui sont utilisées pour la consommation humaine. En fait, c’est l’enveloppe qui recouvre le petit grain qui est principalement utilisé. Cette enveloppe est appelée tégument. C’est dans cette partie de la plante qu’il y a les principes actifs les plus intéressants. Les téguments sont alors utilisés tels quels, sous forme de poudre, ou transformés en gélules, pour une utilisation aisée du complément alimentaire.

Opter pour la poudre de psyllium

Composée uniquement de téguments de psyllium, la poudre est intéressante pour plusieurs raisons. Premièrement, elle est souvent moins chère. Deuxièmement, c’est la forme la plus « pure » qui se trouve dans le commerce. De ce fait, elle est utilisée par de nombreux consommateurs. En choisissant de la poudre de psyllium biologique, vous obtenez un produit naturel de grande qualité.

La poudre de psyllium blond peut être utilisée comme un complément alimentaire. Il faut alors respecter la quantité par jour, les précautions d’emploi et jeter un coup d’œil aux effets secondaires. Considéré aussi comme un aliment à part entière, cette poudre de téguments peut s’utilise en cuisine. Pour finir, le psyllium peut être utilisé en cosmétique ou chez les animaux. Ce qui fait de lui un produit très polyvalent.

Choisir les gélules de psyllium

Les gélules de psyllium sont, elles-aussi, composées de téguments. La tunique est quant à elle faite de gélatine et de glycérine. Très pratique à utiliser, ce complément alimentaire peut se prendre à n’importe quel moment de la journée. Il suffit de glisser votre pilulier dans votre sac et vous l’emmener ainsi partout avec vous.

Une fois encore, il est plutôt intéressant de choisir des gélules de psyllium biologique. Vous profitez ainsi d’une complémentation naturelle, sans ajouts de pesticides et autres produits néfastes pour la santé. C’est un élément important à prendre en compte, surtout lorsqu’il s’agit de téguments de psyllium, c’est-à-dire de l’enveloppe extérieure de la graine.

Cultiver des graines de psyllium

Il est évidemment possible de cultiver soi-même le psyllium blond. Le plantain indien demande toutefois un bel ensoleillement pour se développer et une terre bien drainée. C’est une plante annuelle qui est généralement cultivée dans les régions désertiques de l’Asie, de l’Afrique et des Amériques. Il faudra donc s’armer de patiente et de détermination lors de la culture du psyllium.

Le Plantago ovata n’est pas le seul plantain qui puisse être consommé. Il existe en effet un plantain noir qui est originaire du bassin méditerranéen. Appelé plantain pucier, herbe aux puces ou encore psyllium de Provence, ce dernier est plus facile à cultiver dans nos régions. Ces graines sont de couleur noir, la plante est quant à elle appelée Plantago afra.

Quelle quantité de psyllium par jour ?

Si vous désirez commencer une cure de psyllium, que ce soit sur plusieurs jours ou sur plusieurs mois, il est essentiel de connaitre le dosage approprié. La quantité par jour est généralement inscrite sur le packaging de votre produit. Il est important de respecter le dosage quotidien afin d’éviter les effets secondaires liés à l’usage régulier du psyllium.

Respecter le dosage journalier

Que vous choisissiez de prendre des gélules ou de la poudre de psyllium au quotidien, la quantité par jour est à peu près pareil. La prise d’une cuillère à café par jour de poudre de psyllium est conseillée. Ce qui correspond environ à 2 grammes de téguments ingérés. La prise de 6 gélules de 220 mg équivaut à l’absorption de 1,32 grammes de psyllium.

Il est possible de consommer le psyllium 2 à 3 fois par jour. Il faut alors diviser la dose journalière pour arriver au bon dosage à la fin de la journée. Vous profitez ainsi des propriétés du psyllium blond au bon moment.

Utiliser le psyllium en cuisine

Lorsqu’il est utilisé en cuisine, le psyllium est utilisé de façon occasionnelle. Il n’y a donc pas de dosage spécifique à ne pas dépasser. Néanmoins, comme pour tout autre aliment, il est préférable de ne pas en abuser. Il est effet conseillé d’avoir une alimentation équilibrée, variée et saine pour le bien-être au quotidien.

Le psyllium est donc utilisé en cuisine de la même manière qu’une autre denrée alimentaire. Il est utilisé dans diverses recettes, dans des desserts comme dans des plats de résistance. Il faudra toutefois boire beaucoup d’eau lors de son ingestion ou l’accompagner d’une substance aqueuse, comme une soupe, une compote de pommes ou un yaourt par exemple.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Lors de l’ingestion du psyllium, mieux vaut prendre quelques précautions afin d’éviter certains désagréments qui peuvent survenir au début de la cure. Bien que la consommation de psyllium ne représente aucun danger, il est également important de prendre note des contre-indications. Il faut également comprendre de quoi est composé cette plante pour l’utiliser de la meilleure des façons.

Boire beaucoup d’eau lors de l’ingestion

Ce sont les téguments de psyllium qui sont généralement consommés. Ceux-ci sont composés en grande partie de fibres alimentaires. Ils renferment également des mucilages. Le mucilage est une substance végétale qui gonfle naturellement au contact de l’eau. De ce fait, il est important de boire beaucoup d’eau lors de l’ingestion de psyllium.

Vous pouvez prendre votre dose quotidienne de poudre de psyllium en la mélangeant avec de l’eau. Vous pouvez également la mélanger à de la soupe, un yaourt ou un smoothie. L’essentiel, c’est d’ingurgiter un aliment aqueux pour ne pas que l’effet du mucilage soit négatif. Un manque d’eau peut en effet engendrer une obstruction intestinale.

Éviter les effets secondaires au début de la prise

Il faut savoir que le psyllium, comme bon nombre d’aliments, peut provoquer des effets secondaires lorsqu’il est consommé. Après 2 à 3 jours de consommation, vous pouvez souffrir de ballonnements, de diarrhée ou de constipation. Pour éviter ces désagréments, il faut respecter la quantité par jour indiquée sur le produit et boire suffisamment d’eau lors de votre cure.

En réalité, ces effets secondaires liés au transit se déclenchent généralement au début de la prise. En effet, votre corps doit s’acclimater aux nouveaux principes actifs qu’il ingurgite. Si vous avez l’estomac sensible, mieux vaut diminuer le dosage les premiers jours. Ensuite, vous pourrez augmenter la dose de psyllium petit à petit, pour habituer votre organisme à ce nouvel élément.

Connaître les contre-indications

Puisque le psyllium a un effet sur le transit, il existe des contre-indications le concernant. Ceux et celles qui ont une maladie qui modifie le diamètre ou la motricité des intestins ne doivent pas consommer du psyllium. Si vous êtes atteint de sténose, d’une paralysie intestinale, d’un iléus ou d’une obstruction gastro-intestinale, la consommation d’ispaghul est contre-indiquée.

Si vous êtes atteint d’un diabète de type 2, la consommation du psyllium doit être suivie par votre médecin traitant. C’est le cas également pour les femmes enceintes qui doivent impérativement parler de leur consommation de psyllium aux personnels médicaux qui les suivent. Enfin, l’absorption de psyllium est déconseillée chez les enfants de moins de 6 ans.

Quel est le meilleur moment pour prendre le psyllium ?

Selon vos besoins et vos attentes, le psyllium peut être pris à différents moments de la journée. De manière générale, il faut retenir que l’ingestion de psyllium doit être fait hors de la prise d’un médicament mais aussi des autres compléments alimentaires, des vitamines et minéraux. L’absorption peut en effet diminuer l’efficacité de ces derniers. Il doit donc être pris au moins 2 heures avant et 2 h après la prise de médicaments.

Prendre du psyllium lors d’une diarrhée ou d’une constipation

Puisque le psyllium a un effet sur le transit, il est possible d’en prendre lors de diarrhée ou de constipation. Il est alors conseillé de prendre le psyllium au matin ou en soirée, après le repas. Prenez la quantité de psyllium nécessaire à l’aide d’un verre d’eau puis servez-vous un second verre d’eau afin d’éviter l’obstruction intestinale.

Si vous êtes atteint de diarrhée ou de constipation pendant plus de 3 jours, vous devez en parler à votre médecin traitant. Il est en effet toujours conseillé aux personnes qui souffrent de problèmes de transit de voir un spécialiste si les symptômes ne diminuent pas après ce laps de temps. Dès lors, vous pourrez lui parler de votre consommation de psyllium et voir avec lui si vous devez continuer la prise ou non.

Ingérer du psyllium lors du régime particulier

Si vous désirez poursuivre un régime alimentaire à base de fibres ou un régime minceur, le psyllium peut être un allié au quotidien. Le psyllium blond est en effet réputé pour sa richesse en fibres alimentaires. Riche également en mucilage, les téguments gonflent au contact de l’eau et peut produire un effet de satiété, recherché lors d’un régime spécifique. Il faut alors prendre le psyllium 20 minutes avant le repas, pour qu’il puisse agir sur l’organisme.

Attention, la prise de psyllium ne remplace aucunement une alimentation équilibrée et une activité sportive régulière. Il est impératif de manger sainement et de manière variée pour obtenir les vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Le psyllium peut être d’une grande aide pour le bien-être lorsqu’il est consommé de la bonne façon. Il ne s’agit pas d’un aliment miracle.

Summary
Comment prendre le psyllium ?
Article Name
Comment prendre le psyllium ?
Description
Il existe plusieurs formes pour prendre le psyllium, poudre gélules, graines, découvrez les bonnes pratiques.
Author
Publisher Name
123Gélules
Publisher Logo